chaîne


chaîne

chaîne [ ʃɛn ] n. f.
chaeine v. 1080; lat. catena
ISuite d'anneaux entrelacés ( chaînon, 1. maille, maillon). A
1 Dispositif formé d'anneaux entrelacés servant à orner. chaînette, gourmette. Chaîne et médaille offertes au baptême. Chaîne d'or, d'argent. Chaîne de cou. châtelaine, collier, jaseran, sautoir. Chaîne de montre. Chaîne d'huissier.
2Dispositif formé d'anneaux entrelacés servant à manœuvrer, attacher. La chaîne d'un puits. Chaîne d'attache, de tirage. Tendre une chaîne en travers d'une allée, pour empêcher le passage. Chaîne de sûreté, qui retient une porte entrebâillée.
3Mécan. Suite d'éléments métalliques (anneaux) servant à transmettre un mouvement. Chaîne de transmission. Chaîne sans fin (de Galle, de Vaucanson). Chaîne en S. Cour. Chaîne (de bicyclette), qui transmet le mouvement du pédalier à la roue. La chaîne a sauté.
Scie à chaîne : outil constitué d'une chaîne à maillons tranchants utilisé pour le travail du bois ( tronçonneuse) .
Chaîne d'arpenteur, pour les mesures de terrain.
4Au plur. Chaînes de pneus. Dispositif formé de chaînes assemblées, qu'on met aux pneus pour éviter de glisser sur la neige.
B
1Ce dispositif, pour attacher un animal ou une personne. Mettre un chien à la chaîne ( enchaîner) . Chaînes du bagnard, du galérien. Le fantôme avec sa chaîne et son boulet. Littér. La chaîne, les chaînes : la peine des galères, le bagne; l'état de forçat, d'esclave (pr. et fig.).
(1600) Fig. Vx ou littér. Ce qui enchaîne, rend esclave. asservissement (cf. Les fers) . Vivre dans les chaînes. Briser, secouer ses chaînes : s'affranchir, se délivrer. « une liberté réglée constitue une chaîne plus étroite que l'absence de loi » (Renan).
2Fig. et littér. Lien d'affection, lien d'habitude qui unit des personnes indépendamment de leur volonté. attache, attachement, 1. union. « une ancienne et forte liaison, une de ces chaînes qu'on croit rompues et qui tiennent toujours » (Maupassant).
IIObjet (concret ou abstrait) composé d'éléments successifs solidement liés ( succession, suite). A(Concret)
1(XIIIe) Ensemble des fils d'un tissu disposés suivant sa longueur (opposé à trame). Les fils de chaîne.
2(1653) Suite d'accidents du relief rattachés entre eux. Chaîne d'écueils, de rochers. Chaîne d'étangs. Cour. Une chaîne de montagnes. cordillère. La chaîne des Alpes. Chaînes et massifs.
3Géol. Chaîne des sols : série des sols étagés du haut en bas d'une pente.
4Géod. Suite de triangles alignés pour les mesures géodésiques. triangulation.
5(1694) Techn. Pilastre appareillé incorporé à un mur (généralement construit en matériau plus léger) pour le consolider. chaînage (2o). Chaîne d'angle d'un mur. Des murs de briques « avec chaînes de pierres dans le style Louis XIII » (Billy ).
6Anat. Succession (d'éléments anatomiques). Chaînes ganglionnaires.
7Chim. Molécule organique composée d'atomes de carbone ou de radicaux liés. Chaîne lipidique. Chaînes ouvertes (des corps de la série acyclique). Chaînes fermées (des corps de la série cyclique).
8Audiovis. Ensemble d'appareils assurant la transmission des signaux.
Cour. Chaîne haute-fidélité : dispositif de reproduction sonore de très bonne qualité, formé d'éléments séparés (tourne-disque ou platine, lecteur laser, amplificateur, tuner, radio, magnétophone, haut-parleurs). Une chaîne stéréo. Chaîne compacte, où sont rassemblés en un seul bloc les divers éléments. ⇒ minichaîne.
Ensemble d'émetteurs de radiodiffusion ( station), de télévision diffusant un même programme ( canal[anglic.]). Capter une chaîne. Chaîne publique, privée. Chaîne hertzienne, câblée, cryptée. Chaîne thématique. Le programme des différentes chaînes. Sur quelle chaîne ? Mettre la troisième chaîne. Changer de chaîne de télévision ( zapper) .
9Automat. Ensemble d'éléments assurant des traitements de signaux (dans un asservissement). Chaîne d'asservissement.
10Installation formée de postes successifs de travail et du système les intégrant. Chaîne de fabrication, de montage. Chaîne automatisée. Loc. Travail à la chaîne, sur une chaîne d'assemblage, de fabrication; par ext. travail fastidieux, monotone.
11(v. 1955) Réseau d'entreprises associées dans le commerce de détail. Chaîne de vente. circuit, réseau. Chaîne de magasins, de grandes surfaces. Chaîne volontaire : association de grossistes et détaillants assurant une fonction de groupage des achats et des services particuliers à ses membres. — Chaîne d'hôtels, de restaurants : hôtels, restaurants dépendant d'un même groupe, portant le même nom, pratiquant les mêmes formules.
B(Abstrait)
1Série, succession d'éléments liés les uns aux autres. La chaîne des associations d'idées. « tous les anneaux de la chaîne qui lie la cause première à son effet final » (Taine).
2Écol. Chaîne alimentaire : rapport nutritionnel qui existe entre les différentes espèces, depuis le végétal jusqu'à l'homme.
3Chaîne du froid : ensemble des moyens mis en œuvre pour assurer la conservation de denrées périssables de leur production à leur consommation. Briser la chaîne du froid entraîne le développement de micro-organismes pathogènes.
4(1946) Réaction en chaîne : réaction se produisant par l'intermédiaire d'une série d'étapes pouvant se reproduire indéfiniment ( caténaire) . — Cour. Succession de phénomènes déclenchés les uns par les autres. La grève s'étendit à tout le pays par une réaction en chaîne.
5Sc. Structure de chaîne : structure linéaire. — Ling. La chaîne du discours, la chaîne parlée : succession des éléments d'un énoncé ( séquence) .
C(Personnes)
1 (1832) Suite de personnes qui se transmettent qqch. de main en main. Faire la chaîne pour passer des seaux d'eau.
2Danse en chaîne, où l'on se donne la main ( farandole) . Formez la chaîne ! Figures de quadrille. Chaîne anglaise, chaîne des dames.
⊗ HOM. Chêne.

chaîne nom féminin (latin catena) Suite d'anneaux de métal, de plastique, etc., engagés les uns dans les autres (chaînons) ou articulés entre aux (maillons), et servant à orner, à attacher, à transmettre un mouvement, etc. Succession, série ininterrompue de faits : La chaîne des événements. Méthode d'action utilisant successivement une série de personnes volontaires : Chaîne de solidarité. Ensemble d'établissements commerciaux de même nature (hôtels, magasins, journaux, etc.) appartenant à une même entreprise. Réseau d'émetteurs de radiodiffusion ou de télévision diffusant le même programme. Système de reproduction du son comprenant une source (tuner, tourne-disque, magnétophone). un élément amplificateur et des éléments reproducteurs (baffles). Bâtiment Pilier appareillé incorporé à un mur pour l'affermir. (La jambe est une chaîne établie dans le cours d'un mur ; la chaîne d'angle relie deux murs en angle.) Chorégraphie Figure de danse qui fait progresser une ronde dans les deux sens, les exécutants se donnant alternativement les mains. Économie Installation industrielle conçue pour l'exécution de travaux de fabrication, d'usinage ou de montage suivant le procédé du travail à la chaîne. Géographie Ensemble de reliefs reliés les uns aux autres, égrenés dans une même direction. Informatique Suite linéaire de bits ou de caractères. Textiles Ensemble des fils parallèles, régulièrement espacés, disposés dans le sens de la longueur d'une pièce de tissu, par opposition à la trame. Traditions populaires Ronde symbolique chantante faite au cours des cérémonies des « fraternités » (compagnonnage, franc-maçonnerie, scouts). [La chaîne d'alliance est un cercle formé par les compagnons en se croisant les bras devant la poitrine et en se donnant les mains.] Jeu d'enfants exécuté sur un chant portant ce même nom. Prière magique que l'on est censé recopier et adresser à un certain nombre de personnes pour avoir du bonheur, gagner à la loterie, etc. ● chaîne (difficultés) nom féminin (latin catena) Orthographe 1. Avec un accent circonflexe sur le i. De même pour les dérivés : chaînage, chaînette, chaînon, enchaîner, etc. 2. Chaîne de (+ nom). Le nom complément est au singulier s'il désigne qqch qui ne peut être compté ou s'il a une valeur collective : chaîne de fabrication, chaîne de solidarité, chaîne de télévision. Dans le cas contraire, le nom complément est au pluriel : chaîne de montagnes, chaîne de restaurants. ● chaîne (expressions) nom féminin (latin catena) Chaîne de sûreté, dispositif de sécurité pour l'entrebâillement d'une porte. En chaîne, se dit d'actions similaires qui se répètent ; à répétition. Faire la chaîne, se placer à la suite les uns des autres pour se transmettre des objets ; se tenir les uns les autres par la main pour former une file. Faire la chaîne, en Algérie, faire la queue. Réaction en chaîne, série de phénomènes déclenchés les uns par les autres. Travail à la chaîne, mode de fabrication industrielle dans lequel le produit à fabriquer se déplace automatiquement et successivement devant chaque poste de travail ; travail astreignant et monotone, sans un instant de répit. Chaîne de guidage, ensemble des dispositifs radioélectriques de guidage qui jalonnent une route aérienne. Chaîne de pilotage, ensemble des équipements qui assurent la transformation des ordres de pilotage en action mécanique. Chaîne coupante, chaîne à maillons coupants, équipant soit une tronçonneuse, soit une mortaiseuse, et destinée au travail du bois en forêt ou à l'atelier. Chaîne moléculaire, mode de représentation plane de certaines formules développées. (Les chaînes carbonées peuvent être ouvertes [linéaires ou ramifiées] ou fermées [cycliques].) Réaction en chaîne, mécanisme chimique dans lequel une réaction initiale forme des individualités instables qui réagissent à leur tour en donnant un produit final, mais aussi un nouveau radical instable qui réagit à son tour, etc., engendrant ainsi une longue succession de réactions. Chaîne d'action, chaîne d'asservissement qui achemine, en sens unique, des signaux sur tout ou partie du parcours compris entre un organe de mesure ou un comparateur et l'installation réglée. (Une chaîne de réaction achemine les signaux en sens inverse.) Chaîne d'asservissement ou de régulation, ensemble d'éléments ayant pour rôle d'assurer l'émission, la transmission et la réception de signaux en vue de réaliser un asservissement. Chaîne alimentaire, ensemble d'espèces végétales et animales énumérées de telle sorte que chacune se nourrisse de la précédente. Chaîne du froid ou chaîne frigorifique, ensemble des moyens successivement mis en œuvre pour la conservation frigorifique des denrées périssables. Chaîne d'arpenteur, chaîne d'une longueur de 10 m, ou ruban d'acier gradué de 10, 20 ou 50 m. Chaîne de triangle, suite de triangles accolés, souvent alignés suivant la direction d'un méridien (chaîne méridienne) ou d'un parallèle (chaîne parallèle). Chaîne de brisants, de rochers, succession d'écueils, formant une barrière plus ou moins longue. Chaîne de montagnes ou chaîne, zone de l'écorce terrestre comprimée et plissée dont le raccourcissement est dû au rapprochement de deux plaques lithosphériques. (Elle s'édifie au cours d'un cycle orogénique. Aux chaînes récentes [cycle alpin] au relief accusé s'opposent les chaînes anciennes arasées (cycles hercynien, calédonien, et même précambrien].) Chaîne parlée, la langue conçue comme succession dans le temps d'unités linguistiques discrètes formant des énoncés. Chaîne cinématique, dans un mécanisme, ensemble constitué par les différents organes de transmission. Chaîne sans fin, chaîne dont les deux extrémités se rejoignent pour transmettre un mouvement de rotation. Chaîne de mesure, ensemble de capteurs et de dispositifs de traitement de mesure. Chaîne à chalut, chaîne garnissant la ralingue inférieure pour lester le chalut. Hameçon à chaîne, gros hameçon pour la pêche des requins. Réaction en chaîne, réaction nucléaire dans laquelle sont émises des particules susceptibles de provoquer des réactions similaires dans les noyaux voisins, ce processus se propageant ainsi de proche en proche. Chaîne macromoléculaire, ensemble constitué par la réunion des motifs unitaires (monomères) formant la structure de base d'un polymère. Chaîne de rapport, méthode de calcul d'une série de grandeurs successives, établissant un rapport immédiat entre une grandeur donnée et la précédente. ● chaîne (homonymes) nom féminin (latin catena) chêne nom masculinchaîne (synonymes) nom féminin (latin catena) Succession, série ininterrompue de faits
Synonymes :
- enchaînement
Réseau d'émetteurs de radiodiffusion ou de télévision diffusant le même...
Synonymes :
- réseau

chaîne
n. f.
rI./r Succession d'anneaux métalliques engagés les uns dans les autres.
d1./d Lien. La chaîne d'une ancre de navire.
d2./d Ornement. Elle porte une chaîne d'or autour du cou.
d3./d TECH Chaîne de Vaucanson, de Galle: chaîne de transmission, sans fin.
|| Chaîne de vélo, qui transmet à la roue le mouvement du pédalier.
d4./d Chaîne d'arpenteur.
rII./r Fig.
d1./d Litt., vieilli Les chaînes: la servitude. Ce peuple a brisé ses chaînes, s'est libéré.
d2./d Plur. Litt. Liens d'affection, d'intérêt, qui unissent des personnes. Les chaînes de l'amitié, de l'amour.
d3./d Enchaînement, continuité, succession. La chaîne des événements.
d4./d Chaîne alimentaire: succession des espèces végétales et animales qui vivent de la consommation des unes par les autres (végétaux - herbivores - petits carnivores - nécrophages).
rIII/r Fig. (Choses liées par une fonction ou unies en une structure.)
d1./d Ensemble des fils longitudinaux d'un tissu.
d2./d Chaîne de montagnes: série de montagnes se succédant dans une direction marquée.
d3./d ARCHI Syn. chaînage, sens 2. Chaîne d'angle.
d4./d ANAT Chaîne nerveuse: suite de ganglions nerveux réunis par des tissus conjonctifs.
d5./d CHIM Chaîne carbonée: suite d'atomes de carbone formant le squelette de la molécule d'un composé organique.
|| PHYS, CHIM Réaction en chaîne, qui, une fois amorcée, se poursuit d'elle-même.
d6./d Chaîne haute-fidélité: ensemble stéréophonique comprenant un lecteur de disques, un ou deux amplificateurs, plusieurs haut-parleurs, éventuellement un magnétophone et un tuner, et permettant une bonne restitution des sons.
d7./d AUDIOV Groupement de stations de radiodiffusion ou de télévision diffusant simultanément le même programme.
d8./d Ensemble de magasins, d'hôtels, etc. appartenant à une même société.
d9./d INDUSTR Suite de postes de travail où chaque ouvrier effectue toujours les mêmes opérations sur l'objet en cours de fabrication, qui défile devant lui. Une chaîne de montage d'automobiles. Travail à la chaîne.
Par ext. Travail répétitif, monotone.
rIV./r Fig. Suite de personnes qui se tiennent par la main, se passent un objet de main en main. Faire la chaîne avec des seaux pour éteindre un incendie.
|| (Maghreb) File d'attente.

⇒CHAÎNE, subst. fém.
I.— Suite d'anneaux de métal engagés les uns dans les autres et servant à de multiples usages. Chaîne de fer; anneau, maillon de chaîne. Les chiens de garde à la niche aboyaient en tirant sur leur chaîne (FLAUBERT, Madame Bovary, t. 1, 1857, p. 14) :
1. Trois ruches au midi sous leurs tuiles, et puis
Dans l'angle sous un arbre, au nord, un large puits
Dont la chaîne rouillée a poli la margelle
Et qu'une vigne étreint de sa verte dentelle;
LAMARTINE, Jocelyn, Sixième époque, 1836, p. 703.
SYNT. 1. (Du point de vue de la forme ou de la disposition des anneaux). Chaîne carrée. Formée d'anneaux elliptiques pliés en deux. Chaîne plate. Dont les anneaux sont aplatis. Chaîne à la catalane. Composée d'anneaux doubles. Chaîne en gerbe, en S. Dont les maillons sont disposés en 8. Chaîne sans fin. Dont les deux bouts se rejoignent. 2. (Du point de vue de l'usage). Chaîne de sûreté, chaîne de rue (cf. HUGO, Notre-Dame de Paris, 1832, p. 547). Chaîne de port. Synon. estacade.
A.— Emplois spéc.
1. Domaines techn.
a) ARPENT. Chaîne d'arpenteur. Décamètre composé de maillons d'acier flexibles, divisé en chaînons de vingt centimètres et servant à mesurer les terrains. Petitesse de l'homme? (...) Tu ne prends point mesure de l'homme avec une chaîne d'arpenteur (SAINT-EXUPÉRY, Citadelle, 1944, p. 869).
b) BIJOUT., HORLOG., JOAILL. Bijou se composant généralement de fins maillons de métal précieux et servant à retenir une médaille, une montre, etc. Chaîne d'argent; chaîne de montre; chaîne de cou, de poignet; chaîne de gilet :
2. Habituellement vêtu d'un habit bleu-barbeau, il prenait chaque jour un gilet de piqué blanc, sous lequel fluctuait son ventre piriforme et proéminent, qui faisait rebondir une lourde chaîne d'or garnie de breloques. Sa tabatière, également en or, contenait un médaillon plein de cheveux qui le rendaient en apparence coupable de quelques bonnes fortunes.
BALZAC, Le Père Goriot, 1835, p. 26.
c) ÉLECTR., vx. Chaîne galvanique. Chaîne de cuivre et de zinc inventée au siècle dernier par Pulvermacher, dont le principe était l'utilisation de la pile de Volta à des fins médicales (cf. FLAUBERT, Madame Bovary, t. 2, 1857, p. 203).
Rem. Attesté ds Lar. 19e Suppl. 1890-Lar. 20e.
d) MAR. et NAV. FLUVIALE. Chaîne d'ancre. Chaîne retenant l'ancre au bateau. Synon. câble-chaîne. Chaîne de hauban, chaîne de cabestan (HUGO, Les Travailleurs de la mer, 1866, p. 224, 306). Chaîne à chalut. Chaîne garnissant la vergue maintenant le filet ouvert. Chaîne de touage. Chaîne fixe immergée qui s'enroule autour d'un treuil et fait avancer le remorqueur :
3. Une minute, il [Élie] s'arrêtait sur le pont, il regardait la Seine couler verte et froide, et sur le fleuve laborieux les remorqueurs virer à grand renfort de vapeur, le long de la chaîne de touage, les énormes bateaux pleins de charbon.
P. BOURGET, 2e amour, 1884, p. 181.
e) MÉCANIQUE
Chaîne de transmission, transmission par chaîne. Système utilisant deux roues dentées s'engrénant sur les maillons d'une chaîne sans fin. Chaîne de bicyclette; chaîne de Galle, de Vaucanson. Une antique guimbarde 1899 à moteur arrière, à transmission par chaîne (VAN DER MEERSCH, Invasion 14, 1935, p. 465).
Au plur. et absol. Dispositif de sécurité consistant à placer des chaînes autour des pneus des voitures pour éviter les dérapages sur la neige ou le verglas. Mettre des chaînes.
f) MINES. Système de traction en usage dans les mines. Chaîne flottante, traînante.
SYNT. Chaîne aérienne, fixe; haveuse à chaîne, chaîne à godets (voir HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Cours d'exploitation des mines, 1905, passim).
2. ADMIN. PÉNITENTIAIRE. Liens métalliques destinés à retenir un prisonnier dans sa cellule ou dans un convoi de condamnés; entraves reliant un prisonnier à un autre ou à une chaîne commune. Lourdes, pesantes chaînes; compagnon de chaîne; porter des chaînes; tirer, traîner sa (ses) chaîne(s); mettre, river à la chaîne :
4. — Madame, reprit Farrabesche, pendant dix ans, j'ai porté, dit-il en montrant sa jambe, une chaîne attachée par un gros anneau de fer, et qui me liait à un autre homme (...) Chaque soir et chaque matin, on passe la chaîne de chaque couple dans une grande chaîne appelée le filet de ramas. Ce filet maintient tous les couples par les pieds, et borde le tolard.
BALZAC, Le Curé de village, 1839, p. 179.
Double, triple chaîne. Dispositif caractérisant la peine encourue par un condamné ayant commis une faute ou tenté de s'évader. Le boulet au pied, (...) les coups de bâton! La double chaîne pour rien. Le cachot pour un mot (HUGO, Les Misérables, t. 1, 1862, p. 99).
P. méton. L'ensemble des prisonniers partant pour le bagne; peine des galères :
5. Les forçats, assis par terre, dans l'ordre où ils avaient été disposés, présentaient successivement leur tête à un carcan de fer que l'on rivait à froid par derrière, et qui faisait partie de la chaîne générale, où ces misérables devaient rester attachés jusqu'au jour de leur arrivée à Brest.
JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 3, 1813, p. 305.
3. [La chaîne ayant valeur de symb.]
a) INSTIT., vx. Huissier à la chaîne. Huissier du conseil du roi portant au cou une chaîne d'or, symbolisant son appartenance à l'autorité dont il relève :
6. ... le directeur était au Conseil d'État, en sorte que l'huissier à chaîne donnait aux garçons de bureaux un petit five o'clock de famille.
COURTELINE, Messieurs-les-Ronds-de-cuir, 1893, 5e tabl., III, p. 200.
b) HÉRALD. Meuble d'armoiries. Les armes de Navarre sont des chaînes d'or en champ de gueule (BESCH. 1845).
B.— P. métaph. ou au fig. Lien, engagement moral et plus particulièrement ce qui pèse, retient, asservit l'homme.
1. Lien affectif, social ou moral unissant des personnes entre elles.
a) Sans nuance péj. Lien naturel d'affection, attachement à un être. La chaîne des affections (Mme DE STAËL, De l'Allemagne, t. 1, 1810, p. 135) :
7. Il adorait mes enfants, et, d'instinct, mes enfants le chérissaient. C'étaient là de douces chaînes, et la pureté de nos affections me les rendait plus précieuses encore.
G. SAND, Histoire de ma vie, t. 4, 1855, p. 371.
b) Spéc., gén. au plur. Les chaînes du mariage ou absol.
Sans nuance péj. Il est doux, dans l'amour, de sentir le poids de la chaîne (SAINT-EXUPÉRY, Citadelle, 1944, p. 988).
Cour., péj. Servitude, engagement contraignant. Le spectre du mariage, agitant ses chaînes — les chaînes du mariage, (...) — empoisonne tout amour avec une jeune fille (MONTHERLANT, Le Démon du bien, 1937, p. 1239) :
8. Quand on est deux, l'hymen est une chaîne
Dont il est malaisé de supporter le poids;
Mais on la sent peser à peine,
Quand on est trois.
MEILHAC, HALÉVY, La Belle Hélène, 1865, I, 11, p. 210.
2. État de servitude morale, d'aliénation. Je mesure la force de mes liens, je soupèse ma chaîne, je dénombre mes entraves (BARRÈS, Mes cahiers, t. 3, 1903-04, p. 92) :
9. Tout gouvernement est un mal, tout gouvernement est un joug; mais n'allons pas en conclure qu'il faille le briser. Puisque c'est notre sort que d'être esclaves, supportons notre chaîne sans nous plaindre, sachons en composer les anneaux de roi ou de tribus selon les temps, et surtout selon nos mœurs.
CHATEAUBRIAND, Essai sur les Révolutions, t. 2, 1826, p. 78.
Spéc. Liens particuliers de dépendance, sociale, intellectuelle ou morale. La religion était une chaîne qui le retenait (FUSTEL DE COULANGES, La Cité antique, 1864, p. 139) :
10. La science — qui le sait mieux que moi — n'est pas une évasion; c'est une chaîne, dont la réflexion rive le fer.
L. DAUDET, Le Napus, 1927, p. 240.
SYNT. Briser, rompre, secouer sa (ses) chaîne(s). S'agiter dans ses chaînes (AMIEL, Journal intime, 1866, p. 529).
Rem. Noter, dans les emplois fig., la fréq. du plur. exprimant la force du lien.
II.— [P. anal. avec la succession des anneaux composant une chaîne]
A.— Suite ininterrompue d'éléments semblables ou de personnes formant un tout cohérent.
1. Succession, assemblage d'éléments ou de choses. Une chaîne d'oignons. Des chaînes de saucisses rouges (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 251).
Emplois spéc.
a) SC. DE LA NATURE et SC. HUM.
ANAT. et PHYSIOL. Suite de pièces anatomiques. Chaîne osseuse, chaîne des osselets. Chaîne nerveuse, sympathique. Suite de ganglions faisant partie du système nerveux. Chaîne ganglionnaire, chaîne de neurones, chaîne de réflexes. Chaîne neuronique comprenant (...) un neurone sensitif, (...) un neurone moteur, (...) des neurones d'association (H. CAMEFORT, A. GAMA, Sc. nat., 1960, p. 259).
CHIM. Ensemble d'atomes de carbone liés les uns aux autres dans les composés organiques. Chaîne ouverte, chaîne fermée. Réaction en chaîne. Réaction se produisant de proche en proche, lorsque le noyau d'un atome a été atteint par un neutron, lequel libère d'autres neutrons agissant sur les noyaux voisins, etc. La première réaction en chaîne aurait été obtenue en U.R.S.S. au printemps 1947 dans une pile à uranium et graphite (GOLDSCHMIDT, L'Aventure atomique, 1962, p. 82).
Au fig. Le charme provoque une réaction en chaîne au-dedans de l'être et gagne de proche en proche (JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, p. 87).
ÉCOL. Chaîne alimentaire, chaîne biologique. Lien nutritionnel unissant les différentes espèces, du végétal (producteur) au carnivore (consommateur) (d'apr. Biol. t. 1 1970); cf. aussi COLAS-CAB. 1968.
GÉOGR. Chaîne de montagnes. Suite ininterrompue de montagnes généralement élevées caractérisées par une structure commune; p. ext. ensemble de montagnes, de collines appartenant à un même relief. Chaîne de plissement; chaîne des Alpes, des Pyrénées :
11. ... le manoir s'élevait au fond d'un joli vallon couvert de prairies et de haies d'aubépine, courant entre deux chaînes de collines boisées, et descendant par une pente douce d'une demi-lieue environ jusqu'à la mer, qui venait mourir sur une plage de sable fin et dépourvue de tout écueil.
PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 1, L'Héritage mystérieux, 1859, p. 400.
Ensemble d'accidents de relief présentant une disposition ordonnée. Une chaîne d'étangs (Ac. 1798); une chaîne de brisants, de rochers (Nouv. Lar. ill.). Une chaîne d'îles divisées en plusieurs groupes (Voyage de La Pérouse, t. 1, 1797, p. 175).
LING. Chaîne de discours, chaîne parlée. Succession d'unités phoniques (ou phonèmes) se combinant entre elles sur l'axe syntagmatique pour former des énoncés de phrase dans une langue donnée. L'oreille perçoit dans toute chaîne parlée la division en syllabes, et dans toute syllabe une sonante (SAUSSURE, Cours de ling. gén., 1916, p. 88). La chaîne des mots (COCTEAU, La Difficulté d'être, 1947, p. 181).
PÉDOL. Chaîne de sols. Suite de sols étagés liés entre eux par certains éléments constituants.
Rem. Attesté ds PLAIS.-CAILL. 1958, Lar. encyclop., ROB. Suppl. 1970 et GEORGE 1970.
Chaîne de végétation. ,,Distribution de la végétation sur un versant en fonction de la pente, des sols, du draînage, des microclimats, etc.`` (GEORGE 1970).
PHILOL. Chaîne des auteurs. Suite d'auteurs se succédant chronologiquement et littérairement apparentés par leur style, leurs tendances, les thèmes qu'ils ont développés. La chaîne Vigny-Baudelaire-Mallarmé (THIBAUDET, Réflexions sur la litt., 1936, p. 39). RELIG. Collection de tous les auteurs ayant travaillé sur l'écriture sainte.
PHILOS. Dans la conception aristotélicienne de l'univers. Chaîne des êtres. Organisation hiérarchique de l'univers, de l'atome à l'être suprême, premier mobile de toutes choses :
12. [Définition de Buffon] « La nature n'est point un être, car cet être serait Dieu; mais on peut la considérer comme une puissance vive, immense, qui embrasse tout, qui anime tout, et qui, subordonnée à celle du premier être, n'a commencé d'agir que par son concours et son consentement. » Simple, éloquente, précise et magnifique définition de la chaîne des êtres et de la création.
VIGNY, Le Journal d'un poète, 1823-63, p. 1341.
STAT. Chaîne de rapport, chaîne de Markov. [Dans la recherche opérationnelle] ,,Analyse d'une série de conditions ou d'états successifs dont chacun dépend de son successeur`` (HETMAN 1969).
Rem. Attesté ds ROMEUF t. 1 1956, s.v. chaînes de rapports (méthode des) et Lar. encyclop., PIÉRON 1963, SUMPF-HUG. 1973, s.v. chaîne (phénomènes en).
b) COMM. et INDUSTR., TECHNIQUES
ARCHIT. et MAÇONN. Système de renforcement d'un mur qui consiste à édifier un pilier en pierre de taille dans toute son épaisseur. Chaîne d'angle, d'encoignure. Une maison (...) en chaînes de pierre blanche (BALZAC, La Rabouilleuse, 1842, p. 379).
COMMERCE
Chaîne commerciale. Association de plusieurs entreprises groupant les achats et les distributions dans les magasins de détail placés sous leur dépendance (commerce intégré). Elle a peu de temps pour faire ses courses. Le supermarché, les grandes chaînes à succursales, lui offrent tous les produits sous le même toit (M. DEBATISSE, La Révolution silencieuse, 1963, p. 245).
Chaîne volontaire. Association d'entreprises de gros et de commerces de détail, dont le but commun est de réduire les prix de revient par les groupements d'achats, la sélection des fournisseurs, etc. (commerce associé).
SYNT. Chaînes d'hôtel, chaîne de bazar.
Rem. Voir GEORGE 1970.
Ensemble de journaux utilisant des services communs (rédaction, publicité notamment) (cf. La Civilisation écrite, 1939, p. 3815).
ÉLECTROTECHN. ,,Suite d'appareils ou cellules traversés par un signal`` (Électron. 1963-64). Chaîne haute-fidélité, chaîne sonore. Système de diffusion sonore composé de microphones, d'amplificateurs, de hauts parleurs reliés à un magnétophone ou à un électrophone et permettant d'obtenir une sonorité exceptionnelle. Chaîne de lecture normale (dans un magnétophone). Ensemble comprenant une tête de lecture sans pertes et un amplificateur.
RADIO, TÉLÉV. Ensemble des réseaux de radiodiffusion ou de télévision diffusant le même programme au même instant. Chaîne nationale; première, deuxième, troisième chaîne. Tous les films d'actualité peuvent être exploités sur n'importe quelle chaîne de télévision (L.-M. JOCARD, Le Tourisme et l'action de l'État, 1966, p. 234).
TISS. Ensemble des fils d'un tissu disposés parallèlement au sens de la longueur du tissu et entre lesquels passent perpendiculairement les fils de la trame. Fils de chaîne, métier chaîne.
Rem. Voir R. THIÉBAUT, La Fabrication des tissus, 1961.
P. compar. Je compare la lumière à une pièce qu'on tisse, dont le rayon constitue la chaîne, et l'onde (...) la trame (CLAUDEL, Connaissance de l'Est, 1907, p. 101). Au fig. La destinée française, trame des jours liée à la chaîne des nuits (MORAND, Chroniques de l'homme maigre, 1941, p. 48).
2. Ensemble de personnes mises en relation pour l'accomplissement d'un travail ou conjuguant leurs efforts pour une fin déterminée.
a) Faire la chaîne, former la (une) chaîne. Se placer à la suite les uns des autres pour se transmettre un objet devant parvenir rapidement à destination. Deux à deux, et formant la chaîne pour se passer les boulets (ERCKMANN-CHATRIAN, Histoire d'un paysan, t. 2, 1870, p. 241).
(Travail) à la chaîne. Même sens. Mille tonnerres! Ne voyez-vous pas qu'on manque de bras? À la chaîne! Marche! (TOEPFFER, Nouvelles genevoises, 1839, p. 278).
Au fig. Former une chaîne (d'amitié, de solidarité). Former une association destinée à entretenir des relations d'amitié ou d'entraide.
Spéc., LANG. DES MÉT.
Chaîne de fabrication, de montage. Organisation d'une usine, d'une entreprise dont les installations (machines, équipement) prévoient un travail à la chaîne. À Chicago, une chaîne de montage automatique de postes de radio produit 1000 postes par jour, avec 2 ouvriers, au lieu de 200 (L'Univers écon. et soc., 1960, p. 6216).
Travail à la chaîne. Équipe d'ouvriers répartis dans différents postes de travail, dont chacun reçoit par un intermédiaire le produit à fabriquer et le transmet au suivant après avoir exécuté une tâche déterminée, sans avoir à se déplacer. Chaîne fictive. Transmission manuelle du produit. Chaîne convoyeuse. Transmission automatique. Chaîne mécanique. Transmission par convoyeur sur lequel le produit est fixé à demeure (d'apr. R. VILLEMER, L'Organ. industr., 1947, p. 68) :
13. ... le système harmonieux du monde, les justifications idéalistes, tous ces établissements de la philosophie s'effondrent sous les chocs d'une vie mutilée et durement pressée. Enrichissement de la personne? Pour un manœuvre qui travaille à la chaîne, qui chôme, qui est amputé par les machines auxquelles il est asservi?
NIZAN, Les Chiens de garde, 1932, p. 156.
SYNT. Travailler à la chaîne; ouvrier à la chaîne.
b) DANSE. [Dans le quadrille, puis p. ext., dans d'autres danses] Figure dans laquelle plusieurs danseurs se croisent en se donnant alternativement la main. Chaîne anglaise, chaîne des dames. Les mains des filles se joignirent aux mains des garçons pour la chaîne des dames (G. GUÈVREMONT, Le Survenant, 1945, p. 134).
c) PHYS., vx. Chaîne électrique. ,,Suite de personnes qui se tiennent par la main, ou qui sont mises en communication par un corps intermédiaire pour recevoir toutes en même temps la commotion électrique`` (Ac. 1835).
Rem. Attesté ds BESCH. 1845, Lar. 19e, LITTRÉ, Ac. 1878, GUÉRIN 1892.
B.— P. métaph. ou au fig. Succession, suite d'événements, de concepts liés entre eux par des rapports logiques.
1. [De temps] La chaîne des jours, des saisons; la chaîne de la vie. Les nuits (...) par dessus les jours, font une chaîne et plus qu'une chaîne, une ronde, une danse, les nuits se prennent la main (PÉGUY, Le Porche du mystère de la 2e vertu, 1911, p. 299) :
14. Peux-tu, dès tes jeunes années,
Sans briser d'autres destinées,
Rompre la chaîne de tes jours?
Épargne ta vie éphémère,
Jeune homme, n'as-tu pas de mère?
Poëte, n'as-tu pas d'amours?
HUGO, Odes et ballades, 1828, p. 41.
2. [D'idées, de notions identiques] La chaîne des causes et des effets; la chaîne des devoirs, des habitudes, des idées, des raisonnements, des vérités.
C.— Loc. prép. À la chaîne, en chaîne. À la suite, en série. Des divorces à la chaîne, des naissances en série (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 350). Cette fatalité de représailles en chaîne (MAURIAC, Bloc-notes, 1958, p. 104).
Prononc. et Orth. :[]. [] ouvert long ds PASSY 1914 (cf. aussi FÉR. 1768 et FÉR. Crit. t. 1 1787). Il s'agit de l'allongement dû à la contraction au XVIe s. de 2 voyelles en hiatus : a. fr. cha-eine (cf. G. STRAKA, Syst. des voyelles du fr. mod., Strasbourg, Inst. de Phonét., 1950, p. 32). Noter que la durée résultant de ce phénomène est moins sensible que celle qu'on entend devant [, z, v, ]. Enq. :/, (D)/. Ds Ac. 1694 et 1718 s.v. chaisne; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. A. « Lien composé de maillons » 1. ca 1100 chaiene spécialement pour maintenir un prisonnier (Roland, éd. J. Bédier, 3735); av. 1683 pour des galériens (Lett. de Colbert, t. IV, p. 2, note ds LITTRÉ); 2. 1621 au fig. (D'AUBIGNÉ, Lettres, Paris, éd. Réaume et Caussade, t. 1, 1873, p. 198 : la chaine d'honneur); 1668 tenir à la chaîne fig. (BOILEAU, Sat., 8, 68); 3. 1684 techn. « élément d'un système de traction » (A. ROMMEL, Die Entstehung des klassischen französischen Gartens im Spiegel der Sprache, Akademie Verlag, Berlin, 1954, p. 167); 1690 (FUR. : Chaisne, en termes d'Arpentage, se dit aussi d'une certaine mesure qui sert à arpenter). B. 1. Suite d'éléments concrets semblables a) 1268 text. (E. BOILEAU, Métiers, éd. G.-B. Depping, p. 119); b) 1653 chaîne de montagnes (VAUGELAS, Quinte Curce ds RICH. 1680); c) 1611 archit. (COTGR., s.v. chene); d) 1805 anat. chaîne d'os (CUVIER, Leçons d'anat. comp., t. 3, p. 226); e) 1863 chaîne de production (A. GRESSENT, Le Potager mod., p. 287); f) 1927 travail à la chaîne (R. CHAMPLY, Nouv. Encyclop. pratique, t. 20, p. 160); 2. suite d'éléments abstr. semblables 1637 (DESCARTES, Méth. ds LITTRÉ : la chaîne des autres vérités); 3. suite de pers. a) av. 1797 [1773-74?] fig. (BEAUMARCHAIS, Correspondance, t. 1, p. 151 : Une chaîne de sept personnes dont je prétends que je tiens le premier chaînon comme corrupteur); b) 1832 suite de personnes disposées pour se transmettre qqc. de main en main (RAYMOND). Du lat. class. catena « chaîne », terme techn. « lien pour maintenir qqc. », employé au fig. « barrière, contrainte », « suite, enchaînement ». Fréq. abs. littér. :3 838. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 7 320, b) 6 787; XXe s. : a) 3 972, b) 4 050.
DÉR. 1. Chaîneries, subst. fém. plur., néol., iron. [Prob. sur le modèle pierreries] Chaînes précieuses employées comme ornement. Ah! maintenant que vous l'avez habillé [l'évêque] d'or et de chaîneries (E. ESTAUNIÉ, Bonne-Dame, 1891, p. 198). 1re attest. 1891 id.; de chaîne, suff. -erie. 2. Chaîniste, subst. masc. Bijoutier spécialisé dans la fabrication ou la reproduction des chaînes et principalement des chaînes de montre. Des sertisseurs, des lapidaires, des petits chaînistes, des timbaliers (...) qu'ont disparu comme des orfèvres dans le vermeil et des ciseleurs sur agathes (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 185). Rem. La plupart des dict. gén. donnent le mot en seconde vedette de chaînier : chaînier ou (et) chaîniste (LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill., DG, Lar. 20e, ROB., QUILLET 1965). Lar. encyclop., ROB. Suppl. 1970, Lar. Lang. fr. introduisent un nouv. sens de chaînier ,,ouvrier spécialisé dans la fabrication des grosses chaînes``. [] ou [-]. [] ouvert ds Lar. Lang. fr. (cf. aussi LITTRÉ et DG); [e] fermé ds Pt ROB. (harmonisation vocalique). 1re attest. 1853 [LA CHÂTRE]; de chaîne, suff. -iste.
BBG. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 330, 409. — LA LANDELLE (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, pp. 400-401. — QUEM. Fichier.

chaîne [ʃɛn] n. f.
ÉTYM. 1080, chaeine, Chanson de Roland; du lat. catena « chaîne ». → Cadenas.
———
I Ensemble, suite d'anneaux de métal entrelacés. Anneau, chaînon, maille, maillon. || Chaîne de fer. || Forger une chaîne. || Souder les maillons d'une chaîne. || Chaîne forgée. || Assembler, relier entre elles deux longueurs de chaîne. Mailler, maillonner, manille.
A Dispositif formé d'anneaux entrelacés, servant à orner, tirer, fermer, mesurer.
(Servant à orner). || Chaînes de bijouterie, de joaillerie, d'orfèvrerie. || Chaîne de montre. Châtelaine (chaîne de gilet), gourmette (chaîne de sûreté). || La barrette d'une chaîne de montre. || Suspendre une breloque à une chaîne de montre.Chaîne à clefs. Châtelaine, clavier.Chaînes d'or, d'argent, de platine, servant à la décoration, à la parure. || Chaînes d'huissier. || Chaîne portant l'emblème d'un ordre. || La chaîne de la Toison d'Or. || Chaîne servant de bijou. Châtelaine, collier (chaîne de cou), ferronnière (chaîne de front), jaseran ou jaseron, sautoir. || Chaîne de diamants, garnie de diamants. || Le coulant d'une chaîne. Glissoir.
(Servant à manœuvrer, attacher). || La chaîne d'un puits. || Chaîne à godet.Chaîne d'attelage (cit. 1) pour un cheval ( Gourmette, mancelle).Ch. de fer. || Chaîne d'attelage (d'accrochage) des wagons. || Chaîne de sûreté.
0.1 Là, suspendu d'une main entre le wagon des bagages et le tender, de l'autre il décrocha les chaînes de sûreté.
J. Verne, le Tour du monde en 80 jours, p. 266.
Mar. || Chaîne d'abordage : chaîne munie d'un grappin pour l'abordage. || Chaînes-câbles, pour l'amarrage des bateaux, le levage des ancres. Câble. || Chaîne d'ancre. || Chaîne de bossoir. || Chaîne à étais. || Chaîne de monte-charge, d'élévateur, de grue, de pont. || Chaîne à barbotin.Chaîne de chalut. || Chaîne de touage. Touage.Mines. || Chaîne flottante, traînante : dispositif de traction à l'intérieur d'une mine.
Mécan. || Chaîne de transmission, chaîne sans fin (de Galle, Vaucanson) : suite d'éléments métalliques servant à transmettre un mouvement. || Chaîne en S.Cour. || Chaîne de bicyclette, de motocyclette, qui transmet le mouvement du pédalier, du moteur à la roue. || Le carter abrite la chaîne de bicyclette. || Voyous armés de chaînes de vélos (servant d'arme).
(Servant à barrer, à fermer). || Chaîne de sécurité : chaîne à laquelle on suspend ses clefs, sa montre; et aussi chaîne qui empêche d'ouvrir complètement une porte. || Chaîne de verrou. || Mettre la chaîne intérieure, dans une chambre d'hôtel.Chaîne de rue, barrant une rue (→ Barricade, cit. 2).Chaîne de port : chaîne de barrage interdisant l'entrée d'un port. Estacade.
(Servant à mesurer). || Chaîne d'arpenteur, qui sert à mesurer le terrain dans les opérations d'arpentage. Chaînée; décamètre.
(Servant à empêcher le glissement).Au plur. Dispositif formé de chaînes assemblées, qu'on met aux pneus pour éviter de glisser sur la neige, le verglas. || Mettre des chaînes à ses pneus. || Pneus à chaînes.
B
1 Ce dispositif, servant de lien pour attacher un animal ou une personne. || Attacher un animal à une chaîne. — ☑ Loc. Mettre un chien à la chaîne. Enchaîner.
Vx ou littér. || Passer une chaîne aux poignets d'un malfaiteur. Cabriolet, menottes.Anciennt. || River un esclave à sa chaîne. || Chaînes du bagnard, du forçat, du galérien. Alganon, cadène, fers. || Double, triple chaîne, selon la peine encourue.Absolt. || La chaîne, les chaînes : les galères, la peine des galères; le bagne. || Compagnon de chaînes. || Les chaînes, symboles de l'asservissement (→ ci-dessous, loc.).
1 Un captif insolent d'avoir brisé sa chaîne.
Corneille, Nicomède, V, 9.
2 Tandis que l'Orient dans le lit de ses reines
Voit passer un esclave au sortir de nos chaînes ?
Racine, Bérénice, II, 2.
3 Lorsque, dans le silence de l'abjection, l'on n'entend plus retentir que la chaîne de l'esclave ou la croix du délateur (…) l'historien paraît, chargé de la vengeance des peuples.
Chateaubriand, in Mercure de France, t. XXIX, juil. 1807.
4 Comme un chien qui s'agite et qui tire sa chaîne.
Hugo, les Châtiments, VI, 13, 9.
5 — Infâme à qui je suis lié
Comme le forçat à la chaîne (…)
Baudelaire, les Fleurs du mal, XXXI.
5.1 (…) ces chaînes tendues à travers l'Histoire. Partout, les chaînes appartiennent au domaine nocturne de l'imagination. Elles ont été celles de cachots; elles l'étaient encore, en Chine, il n'y a pas si longtemps, et leur dessin semble l'idéogramme de l'esclavage.
Malraux, Antimémoires, éd. Folio, p. 491.
Loc. métaphoriques ou fig. (1600). Littér. Tenir, retenir qqn dans les chaînes.Se donner des chaînes.Vivre dans les chaînes.Traîner sa chaîne. || La chaîne éternelle de l'homme. Asservissement, assujettissement, captivité, dépendance, discipline, engagement, esclavage, gêne, joug, lien, obligation, servitude, sujétion, tyrannie. || Les chaînes du despotisme. || Ôter les chaînes. Désenchaîner. || Les chaînes de qqn, celles qui le contraignent. || Les chaînes d'un engagement, d'un serment, celles qui viennent d'un engagement, etc. || Briser, rompre, secouer ses chaînes. Affranchir (s'), dégager (se), délivrer (se), libérer (se).À la chaîne : enchaîné. → ci-dessous, cit. 9, 10 et 12. — Relig. || Les chaînes du péché.REM. Ces emplois étaient très usuels dans la langue classique, au moins littéraire.
6 Brisez votre alliance, et rompez-en la chaîne (…)
Corneille, Horace, II, 6.
7 Et ces noms, ces respects, ces applaudissements
Deviennent pour Titus autant d'engagements,
Qui le liant, Seigneur, d'une honorable chaîne (…)
Racine, Bérénice, V, 2.
8 Je sais de quels serments je romps pour vous les chaînes (…)
Racine, Andromaque, III, 7.
9 L'ambition, l'amour, l'avarice, la haine
Tiennent comme un forçat son esprit à la chaîne.
Boileau, Satires, 8, in Littré.
10 Ils tiennent sous leurs pieds tout un peuple à la chaîne.
Voltaire, Henri VII, in Littré.
11 Il est absurde que la volonté se donne des chaînes pour l'avenir.
Rousseau, Du contrat social, II, 1.
12 Pas un instant de répit, s'écria-t-il, toujours à la chaîne ! Je ne peux sortir une minute ! Il faut, comme un cheval de labour, être à suer sang et eau ! Quel collier de misère !
Flaubert, Mme Bovary, II, 6.
13 La croyance ou l'opinion des uns ne saurait être une chaîne pour les autres.
Renan, Souvenirs d'enfance, Préface, p. 15.
14 Ivre de l'amour infini, il (Jésus) oubliait la lourde chaîne qui tient l'esprit captif (…)
Renan, Vie de Jésus, Œ. compl., t. IV, XV.
15 (…) une liberté réglée constitue une chaîne plus étroite que l'absence de loi.
Renan, Questions contemporaines, Œ. compl., t. I, p. 212.
16 Il apercevait bien les chaînes qui le liaient, mais il ne souhaitait pas un instant de les rompre (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. III, p. 43.
2 Fig. Lien d'affection, lien d'habitude qui unit des personnes indépendamment de leur volonté. Alliance, attache, attachement, union. || La chaîne, les chaînes de l'affection, du mariage.Spécialt. Liaison amoureuse difficile à rompre.
17 Du sang qui vous unit je sais l'étroite chaîne.
Racine, Andromaque, I, 2.
18 (…) des nœuds de chair, des chaînes corporelles (…)
Molière, les Femmes savantes, IV, 2.
19 (…) le mariage est une chaîne à laquelle on doit porter toute sorte de respect (…)
Molière, George Dandin, II, 2.
20 (…) si, ayant été libre jusqu'à cette heure, vous alliez vous charger maintenant de la plus pesante des chaînes.
Molière, le Mariage forcé, I, 1.
21 (…) ne se désaccoutumera-t-on point de s'attacher à ces vilains mortels ? (…) et cependant de quelles chaînes n'y sommes-nous pas attachés !
Mme de Sévigné, 1188, 22 juin 1689.
22 (…) tous ses intérêts sont les miens, je tiens à vous et à lui par mille chaînes.
Mme de Sévigné, 1039, 25 sept. 1687.
Littér. || La chaîne de qqn, celle qui le retient; celle par laquelle il ou elle tient qqn d'autre attaché.
23 Quelque fière beauté te retient dans sa chaîne (…)
A. de Musset, la Nuit d'août.
Par métonymie. La personne qui enchaîne. Liaison.
24 (…) Une vieille maîtresse, une ancienne et forte liaison, une de ces chaînes qu'on croit rompues et qui tiennent toujours.
Maupassant, Clair de lune, l'Enfant.
———
II Objets (concrets ou abstraits) composés d'éléments successifs ( Succession, suite) solidement liés (idées de continuité, d'enchaînement, de liaison, de solidité).
A (Concret).
1 (XIIIe). Techn. (tissage) et cour. || La chaîne d'un tissu : ensemble des fils disposés suivant la longueur du tissu (opposé à trame). || Le fil de trame passe entre les fils de chaîne tendus sur deux rouleaux du métier à tisser (ensouple et rouleau d'appel). || Ourdir la chaîne. Ourdissage. || Une étoffe à chaîne de coton et trame de laine. Trame; armature.
2 Archit. a (1694). Pilastre appareillé incorporé à un mur (généralement construit en matériau plus léger) pour le consolider. || Consolider avec une, des chaînes. Chaîner.
25 Les murs extérieurs (du château de Pouvray) ont été revêtus de briques avec chaînes de pierre dans le style Louis XIII.
A. Billy, Sainte-Beuve, t. I, 46, p. 328.
b Dispositif de consolidation d'une maçonnerie, structure de métal ou de béton solidarisant les différents éléments de la construction — murs porteurs entre eux, murs porteurs et planchers, etc. || Chaînes d'encoignure (ou d'angle); chaînes intermédiaires (jambes).Syn. (de a et de b) : chaînage.
3 Régional (Suisse). || Une chaîne d'oignons : oignons assemblés en ligne et suspendus. Chapelet.
4 (1653). Cour. Suite d'accidents du relief rattachés entre eux. || Chaîne de montagnes ( Cordillère). || La chaîne des Alpes, des Pyrénées. || Chaîne principale (axe), chaîne secondaire. || Les avant-monts, les chaînons, les contreforts d'une chaîne de montagnes.Des chaînes d'écueils, de rochers.Par anal. || Une chaîne d'étangs.
26 La chaîne dentelée et toujours bleue des montagnes kabyles ferme par un dessin sévère, ce magnifique horizon de quarante lieues.
E. Fromentin, Une année dans le Sahel, p. 10.
5 Didact. (sc.). a Anat. Succession (d'éléments anatomiques). || Chaînes ganglionnaires (→ Caténaire). || Chaîne osseuse, nerveuse.
b Chim. Ensemble des atomes de carbone liés les uns aux autres dans les molécules organiques (chaîne moléculaire, ou chaîne carbonée). || Chaînes ouvertes (des corps de la série grasse ou acyclique. Aliphatique), chaînes fermées (des corps de la série cyclique).Chaîne macromoléculaire.
c Biol., écol. || Chaîne alimentaire, biologique, trophique : rapport nutritionnel qui existe entre chaque espèce, depuis le végétal jusqu'à l'homme. || C'est par la chaîne alimentaire que toute contamination provoquée par la pollution de la biosphère des espèces les plus élémentaires peut se transformer en contamination de toutes les espèces.
d Géol., pédol. || Chaîne des sols : série des sols étagés de haut en bas d'une pente.
e Suite de triangles alignés par les mesures géodésiques. Triangulation.
6 Radio, télév. (Ensemble d'appareils assurant la transmission des signaux). a Cour. || Chaîne haute-fidélité : électrophone formé d'éléments séparés : tourne-disque (platine) ou radio (tuner); préamplificateur et amplificateur; haut-parleurs en enceintes acoustiques. || Chaîne hi-fi (anglic.). || Chaîne compacte. || Chaîne stéréophonique; fam. chaîne stéréo.(Non qualifié). || Il a acheté une nouvelle chaîne.
26.1 Dans leur petit palais de Draveil, très confortable, doté de tous les perfectionnements modernes (la machine à laver la vaisselle vient d'y faire son entrée) y compris une excellente chaîne stéréo, Jacques, sa femme et sa fille, vivent heureux.
Jean Ferniot, Pierrot et Aline, p. 259.
b Techn. Ensemble d'émetteurs de radiodiffusion, de télévision diffusant un même programme. Réseau, et aussi station (au Canada → Canal).
Cour. Système de production et de diffusion de programmes télévisés (chaîne de télévision). || Chaîne publique, chaîne privée. || Chaîne payante, à péage. || Chaîne musicale; chaîne généraliste. || Chaîne nationale. || Chaînes locales.Ces programmes. || Regarder la deuxième chaîne, la chaîne X. || L'audience des chaînes. || Changer de chaîne.
c Télécomm. (aéron.). Dispositif de guidage permettant aux avions de déterminer leur position à tout moment.
d Cybern. Ensemble d'éléments qui assurent l'émission, la transmission et la réception de signaux. || Chaîne d'asservissement, de régulation.
7 Industr. et cour. Installation formée de postes successifs de travail et du système les intégrant. || Chaîne de fabrication, chaîne de montage. || Chaîne automatisée. — ☑ Loc. Travail à la chaîne (libre ou commandée); par ext. : travail fastidieux, monotone. || « Les Temps modernes », film de Charlie Chaplin, est une satire du travail à la chaîne. || Travailleur à la chaîne.La chaîne : le travail à la chaîne.
26.2 (…) ils disent qu'ils ne veulent pas être ouvriers à la chaîne, cadres à la chaîne, bureaucrates à la chaîne, esclaves à la chaîne des ordinateurs-rois (…) preneurs de métro à la chaîne, automobilistes à la chaîne, estivants à la chaîne (…) troupeau (…) cela, ils le disent (…)
Michèle Perrein, Entre chienne et louve, p. 136.
Loc. (par anal.). À la chaîne : en série, en grande quantité. || Des mariages à la chaîne.
8 (V. 1955). || Chaîne commerciale : association d'entreprises de diffusion des produits dans les magasins de détail. || Chaîne de vente.Chaîne d'hôtels, dépendant d'un même groupe, portant le même nom, pratiquant les mêmes formules. || Hôtel de chaîne.
B (Abstrait).
1 Série, succession d'éléments liés les uns aux autres. || La chaîne des causes, des événements, des faits, des idées, des occupations, du raisonnement… Enchaînement, série, succession. || Chaîne d'implications (logiques). || Le premier, le dernier anneau d'une chaîne. Anneau (cit. 2 à 5). || La chaîne des associations (cit. 21) d'idées.La chaîne des êtres : l'organisation hiérarchique de la vie dans l'univers.
27 Ces longues chaînes de raisons toutes simples et faciles, dont les géomètres (mathématiciens) ont coutume de se servir pour parvenir à leurs plus difficiles démonstrations (…)
Descartes, Disc. de la méthode, II.
28 Tenir toujours fortement comme les deux bouts de la chaîne (des vérités), quoique on ne voie pas toujours le milieu par où l'enchaînement se continue.
Bossuet, Traité du libre arbitre, 4.
29 Pour rompre la chaîne d'une tradition commencée avec l'Église.
Bossuet, Défense de la tradition sur la communion, II, 43.
30 Ainsi nous allons toujours tirant après nous cette longue chaîne traînante de notre espérance (…)
Bossuet, Sur l'Impénitence finale.
31 (…) une certaine chaîne de petites occupations, qui font qu'on remet toujours à faire ce qu'on veut pourtant faire une fois.
Mme de Sévigné, 1151, 16 mars 1689.
32 (…) cette chaîne de rapports et de combinaisons qui accable de ses merveilles l'esprit de l'observateur.
Rousseau, les Confessions, XII.
33 (…) je n'ai fait que nouer les uns aux autres tant de beaux noms, en remplissant les vides par mon récit, quand quelques anneaux de la chaîne des événements étaient sautés ou rompus.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, III, 11.
34 (…) marquer avec exactitude tous les anneaux de la chaîne qui lie la cause première à son effet final.
Taine, Philosophie de l'art, t. I, p. 101.
35 Décomposer les idées, noter leurs dépendances, former leur chaîne de telle façon qu'aucun anneau ne manque et que la chaîne entière soit accrochée à quelque axiome incontestable ou à un groupe d'expériences familières (…)
Taine, Philosophie de l'art, t. II, p. 100.
La chaîne du froid : l'ensemble des moyens de conservation frigorifique des denrées périssables, de la production à la consommation. || Accidents causés par la rupture de la chaîne du froid lors du transport, de la mise en vente… des produits.
Loc. || En chaîne.Sc. et cour.Réaction en chaîne : succession de phénomènes déclenchés les uns par les autres (d'abord en parlant de réactions atomiques).
2 Sc. || Structure de chaîne : structure linéaire.Ling. || La chaîne du discours, la chaîne parlée : la succession des éléments d'un énoncé. Séquence.Grammaire en chaîne, de chaîne, régie par des règles séquentielles.
C (Personnes).
1 (1832). Suite de personnes qui se transmettent qqch. de main en main. — ☑ Loc. Faire la chaîne.
36 Les matelots (…) font la chaîne (…) pour monter à bord tout ce fragile bagage (…)
Loti, Mme Chrysanthème, II.
Fig. || Chaîne d'amitié, de solidarité : association d'entraide.
2 Spécialt, danse. Figure de contredanse dans laquelle les danseurs se donnent la main. || Chaîne anglaise. || Demi-chaîne.
37 (…) regarder la longue chaîne de la gavotte tournoyer et courir (…)
Loti, Mon frère Yves, XCV.
DÉR. Chaîné, chaîner, chaînette, chaînier, chaîniste, chaînon.
COMP. Casse-chaîne, garde-chaîne. — Déchaîner, enchaîner.
HOM. Chêne.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chaîné — chaîne [ ʃɛn ] n. f. • chaeine v. 1080; lat. catena I ♦ Suite d anneaux entrelacés (⇒ chaînon, 1. maille, maillon). A ♦ 1 ♦ Dispositif formé d anneaux entrelacés servant à orner. ⇒ chaînette, gourmette. Chaîne et médaille offertes au baptême.… …   Encyclopédie Universelle

  • Chaine — Chaîne Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Chêne (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • chaîne — CHAÎNE. s. f. Espèce de lien composé d anneaux entrelacés les uns dans les autres. Chaîne de fer. Chaîne d or. Chaîne d argent. La chaîne d une montre. Une montre à chaîne. Tendre les chaînes dans les rues. La chaîne du port. Tenir un chien à la… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Chaîne p-p — Chaîne proton proton La chaîne proton proton, aussi connue sous le nom de chaîne PP est l une des deux réactions de fusion nucléaire par lesquelles les étoiles convertissent de l hydrogène en hélium ; l autre réaction étant le cycle carbone… …   Wikipédia en Français

  • Chaine FM — City of license UK Larne Broadcast area …   Wikipedia

  • Chaine hi-fi — Chaîne haute fidélité Une chaîne haute fidélité composée de plusieurs éléments de marques différentes. Une chaîne haute fidélité (ou chaîne Hi Fi) est un ensemble d éléments électroniques et acoustiques destinés à la restitution de sources… …   Wikipédia en Français

  • Chaîne Hi-fi — Chaîne haute fidélité Une chaîne haute fidélité composée de plusieurs éléments de marques différentes. Une chaîne haute fidélité (ou chaîne Hi Fi) est un ensemble d éléments électroniques et acoustiques destinés à la restitution de sources… …   Wikipédia en Français

  • Chaîne hi-fi — Chaîne haute fidélité Une chaîne haute fidélité composée de plusieurs éléments de marques différentes. Une chaîne haute fidélité (ou chaîne Hi Fi) est un ensemble d éléments électroniques et acoustiques destinés à la restitution de sources… …   Wikipédia en Français

  • Chaîne hi fi — Chaîne haute fidélité Une chaîne haute fidélité composée de plusieurs éléments de marques différentes. Une chaîne haute fidélité (ou chaîne Hi Fi) est un ensemble d éléments électroniques et acoustiques destinés à la restitution de sources… …   Wikipédia en Français

  • Chaîne — may refer to: Marius Chaîne French scholar Chaîne (novel) a1974 novel by Saidou Bokoum about Africans living in France This disambiguation page lists articles associated with the same title. If an internal link led you here, you …   Wikipedia